AUTRES PROJETS

return  now to website

L’association / Les aides-Les projets

Aide d’urgence aux jeunes réfugiés ou enfants démunis qui arrivent au monastère pour améliorer leurs conditions de vie
Aide à nourrir les moines (1 € par jour nourrir un moine)
Aide aux élèves de l’école de médecine, et aux jeunes moines sous forme de parrainage
Aide à améliorer les équipements du monastère
Aide au développement d’un dispensaire, et de l’école de médecine
Aide à la construction d’une école de double pédagogie, traditionnelle et occidentale
Aide à la construction d’une maison de fin de vies pour les laïcs
Aide à la récolte de dons pour aider les victimes et les dégâts matériels du tremblement de terre.

En Projet : amélioration d’installations sanitaires, construction d’une guesthouse, sponsors des moines (80 moines ont moins de 19 ans), établir une école d’art Bon et de tankas.

Grâce à vos dons

Les touts jeunes moines : leur pavillon a été rénové, leur nourriture peut aujourd’hui être variée, nous participons à ce qu’ils soient encadrés par des personnes qualifiées.
L’école de médecine : son nouvel équipement permet son expansion, nous continuons à y participer.
Les soins médicaux : médicaments, compléments diététiques, et les besoins immédiats sont une des priorité. L’état de santé de certains moines nécessite des soins intensifs et variés. Vos dons financiers permettront aux personnes qualifiées du monastère de se procurer des médicaments, et des compléments diététiques en fonction des besoins immédiats.
Alimentation : 
une nouvelle cuisine appropriée et sécurisée pour 200 personnes à nourrir chaque jour.

lamas offrandesAutre projet soutenu par l’Association Triten Norbutse

Construction d’une école internat à Siliguri, en Inde ayant pour objectif la scolarisation de 300 enfants originaires de l’Himalaya.

L’instruction  se délivrée suivant un double cursus avec d’une part, un enseignement axé sur la culture bönpo et d’autre part, une éducation moderne et de qualité, afin de garantir aux enfants les meilleures chances d’intégration professionnelle et sociale.
Ce projet est mené conjointement par l’association Triten Norbutse, l’association Yungdrung Bon Stiftung (Allemagne) et l’ONG Sherig Phuntsok Ling Bon Society (Inde).
Les fonds recherchés s’élèvent à 180 072, 21 €. Toute participation quel qu’en soit le montant sera très appréciée.

AUTRES OBJECTIFS ATTEINTS

L’école de médecine avait un besoin urgent d’acheter 3 machines pour la fabrication des pilules :
une machine pour broyer les plantes,
une machine pour les mixer, les brasser et les mélanger à un liquide
et enfin une troisième machine pour en faire des pilules (conditionnement plus aisé que la poudre).
L’école a trouvé ces machines à un fournisseur en Inde. Ce sont des grosses machines industrielles. photos et devis ont été examinés. Elles sont assez coûteuses avec le transport : 8000€.

PROJET finalisé en mai 2013
Nous avons grâce à vos dons de ce début d’année, pu envoyer 3000€ à l’école de médecine. Elle avait déjà reçu la moitié du financement – soit 4000€ – d’un sponsor étranger. Le devis ayant été revu à la baisse (7000€ au lieu des 8000€ initiaux) des machines de capacité plus réduites – mais plus conformes au budget prévisionnel – ont pu être acquises. L’école vous en est très reconnaissante.

La nouvelle cuisine est à présent utilisée

A l’occasion de notre appel du mois d’aout et de décembre 2011, nous vous disions qu’il était urgent de construire une cuisine appropriée pour l’institution Triten Norbutse. En effet jusqu’à maintenant, il n’y avait toujours pas de véritable cuisine : cuisine au feu de bois et vaisselle dans des bacs en plastiques à même le sol. Le nombre de personnes vivant à Triten Norbutse augmentant d’année en année, il est actuellement nécessaire de nourrir 200 personnes chaque jour.

Comme prévu, un étage supplémentaire a été construit sur l’un des bâtiments existants, afin d’y héberger la cuisine.. Actuellement la nouvelle cuisine est fonctionnelle.
La nouvelle cuisine possède l’eau courante et un système d’égout convenable dans toutes les pièces concernées par la vaisselle, la préparation et la cuisson des aliments. Cette pièce a des portes et des fenêtres pouvant être fermées, afin de prévenir toute intrusion animale et d’ insalubrité.
Les sols et les murs des pièces dédiées à la vaisselle et à la préparation de la nourriture ont été carrelés afin de faciliter le nettoyage.
Les différentes parties de la nouvelle cuisine et les espaces de rangement peuvent désormais être fermés, afin d’éviter tout contact d’animaux, insectes avec les ustensiles et la nourriture.
La nouvelle cuisine comporte des pièces et des espaces spécialement conçus pour le rangement. Elle est équipée d’une cuisinière à gaz (qui produit moins de fumée que les cuisinières à bois) ; une cuisinière à bois a cependant été conservée, afin de parer, notamment en cas de grève, à l’impossibilité, de se procurer du gaz dans la région de Katmandou.
Tous les éviers de la nouvelle cuisine sont reliés à un système de tout-à-l’égout, ce qui permet une évacuation des eaux usées en bonne et due forme.
Enfin l’environnement de travail est sécurisé.

IN INGLISH

Publicités